Le nombre des comptes bancaires ouverts depuis le lancement des produits de la finance islamique s'est élevé à 15.000 comptes à travers lesquels un montant total de 10 Mds Da a été déposé jusqu'à mai dernier,

a indiqué jeudi à Alger le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane

Répondant aux questions des membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) sur le Plan d'action du Gouvernement, le Premier ministre a fait savoir que la finance islamique constituait l'un des modes de financement sur lequel le Gouvernement devra miser en matière de financement.

Soulignant, dans ce sens, que le financement de l'économie et la création d'infrastructures et de nouveaux équipements publics exigeait le recours à de nouvelles ressources en dehors des banques, M. Benabderrahmane a affirmé que la finance islamique est "un mode important" pour la mobilisation de l'épargne et l'absorption de la liquidité circulant dans le marché parallèle.

Il a soutenu, à ce propos, que depuis le lancement de la finance islamique, le nombre de guichets ouverts par les banques jusqu'au mois de mai dernier s'est élevé à 310 guichets dédié à ce mode de financement.

Lire de la source (APS)
 
 
 




Nos prochaines sessions dans ce métier

IFRS 09 - Normes comptables : Instruments financiers
Élaboration du Business Plan
IFRS 16- Contrats de location
Planification et Management des Projets
Finance Islamique - Fondamentaux
Maitriser les règles du crédit documentaire RUU & PBIS 745
Gestion de la production (GPAO)
Fiscalité du leasing
Montage Dossier de financement bancaire
Gestion des stocks & des approvisionnements
Financement des marchés publics
Réglementation prudentielle Algérienne et pilotage de l'activité bancaire