Le Premier ministre, Noureddine Bedoui a insisté, samedi à Alger, sur l'encouragement à la création de start-up, à travers leur exonération des impôts et taxes.

A l'ouverture de la conférence nationale sur les start-up, M. Bedoui a fait état de l'introduction de dispositions dans le projet de loi de finances (PLF 2020) relatives à l'exonération des start-up et des investissements des jeunes porteurs de projets des différents impôts et taxes et la mise en place de mesures incitatives à même de leur faciliter l'accès au foncier aux fins d'extension de leurs projets.

Le Premier ministre a également fait part de mesures pour faciliter l'inscription des start-up au registre de commerce, outre leur dispense de disposer d'un local.
Par ailleurs, M. Bedoui a rappelé la consécration de plus de 8.000 locaux non exploités dans les agglomérations, au niveau national, au profit des jeunes porteurs de projets, rappelant que cette opération avait été lancée en juin dernier.
 
 
Lire de la source (APS)




Nos prochaines sessions dans ce métier

Finance pour managers non financiers
Analyse financière
Analyse financière
Élaboration du Business Plan
Élaboration du Business Plan
Modélisation financière sur Excel
Finance pour managers non financiers
Gestion de la Trésorerie au sein de l'entreprise
Management, Pilotage, optimisation et modélisation des processus au niveau de l'entreprise
Marketing, Communication, Efficacité commerciale pour les produits de la Finance islamique
Fiscalité et parafiscalité des salaires
Contentieux fiscal