Le marché des assurances a réalisé un chiffre d'affaires de 73,3 milliards de dinars (mds DA) au 1er semestre 2018 contre 70,3 mds DA sur la même période de 2017, soit une hausse de 4,7%, a indiqué le Conseil national des assurances (CNA).

Le chiffre d’affaires réalisé par les assurances de Dommages, qui compte plus de 5 millions de souscrits, a prédominé en s'établissant à 64,5 mds DA contre 61,7 mds DA au même semestre 2017 (+5,1%).

Quant aux assurances de Personnes, elles ont marqué une baisse en se chiffrant à 6,5 mds DA, contre 7,05 mds DA à la même période de 2017 (-7,7%).

Il est constaté que le nombre de souscrits aux assurances de personnes a reculé à 1,7 million de personnes à la fin juin 2018 contre 2,3 millions de personnes à la fin juin 2017.

Par branche des assurances de Dommages, le chiffre d'affaires de l’assurance automobile reste encore le plus important avec 35,81 mds DA contre 34,62 mds DA (+4,2%) avec 4,1 millions de souscrits contre 3,8 millions à fin juin 2017.

Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 24,01 mds DA contre 22,5 mds DA (+7%).

La sous-branche "Incendie, explosions et éléments naturels" a enregistré une hausse de plus de 18% par rapport au premier semestre 2017.

S’agissant des assurances contre les effets des Catastrophes naturelles (Cat-Nat), elles ont enregistré un chiffre d’affaires de 2,9 mds de DA (+122% par rapport au 1er semestre 2017).

Les assurances de Responsabilités civiles, ont, quant à elles, marqué une évolution de plus de 16% avec 1,73 mds DA.

En outre, la branche Transport a vu son chiffre d'affaires évoluer de plus de 2% pour se chiffrer à 2,3 mds DA.

C’est le transport aérien qui a tiré vers le bas cette branche d'assurance en enregistrant une dégringolade de plus de 58% du chiffre d'affaires qui s'est établi à 43,6 millions de DA contre 104 millions de DA au 30 juin 2017.

La sous-branche Transport ferroviaire a également accusé une baisse de 7% par rapport à la même période de 2017.

En revanche, une bonne performance a été enregistrée dans le Transport maritime qui a dominé la branche Transport avec une part de plus de 68% en enregistrant ainsi une hausse de plus de 6%, suivie de la sous-branche Transport terrestre qui a progressé de 4% et détient une part de près de  30% du chiffre d’affaires de la branche.

La branche Assurance agricole a, par contre, connu un repli de 5,5% dû aux baisses constatées au niveau des sous-branches Production animale (-20,6%), Multirisques engins et matériel agricole" (-8,4%) et Responsabilité civile agriculteur (-7%).

Par contre, la sous-branche Incendie et multirisques agricoles a affiché une croissance de plus de 31%, tandis que le chiffre d'affaires de l'assurance Production végétale s’est accru de 22%. 

Concernant la branche des assurances des crédits, elle a marqué une hausse de 14,6% avec un chiffre d’affaires de 1,08 md DA généré notamment par les assurances liées au crédit à la consommation, au crédit à l’exportation et au crédit immobilier.

 

                                                                            

       =Prédominance des sociétés publiques d'assurance==

 

Pour ce qui est des parts de marché, les sociétés publiques d'assurance ont encore raflé près de 72,4% du chiffre d'affaires global du secteur des assurances en atteignant 46,7 mds DA, contre 16,4 mds DA pour les sociétés privées (25,5%) et 1,36 md DA pour les sociétés mixtes (0,21%).

Il est observé que la branche automobile a tiré vers le haut le chiffre d’affaires des sociétés privées (31,75% du chiffre d'affaire global de ce type d'assurance).

Concernant les sinistres réglés pour les assurance des dommages, il s'est établi à 32,2 mds de DA au 30 juin 2018.

Selon le CNA, la cadence du règlement des sinistres à la fin du 1er semestre 2018 a régressé de 24,2% par rapport à la même période de 2017. 

Pour ce qui est des déclarations enregistrées par les sociétés d’assurance de dommages au cours du premier semestre 2018, elles ont atteint 40,5 mds de DA, contre 38 mds de DA, durant la même période de 2017, en progression de 6,8%.

Quant au stock des sinistres restant à régler, il s'élève à 78,9 mds DA jusqu'à fin juin 2018 (contre 66,4 mds de DA jusqu'à fin juin 2017), en hausse de 18,8%.

En ce qui concerne la réassurance, la Compagnie centrale de réassurance (CCR) a réglé, durant les six premiers mois de l’année 2018, un montant de près de 7 mds de DA, répartis entre 5,4 mds DA au titre des affaires nationales et 1,5 mds DA consacrés aux affaires internationales.

Pour ce qui est du stock des sinistres de la réassurance restant à payer, il s’est élevé à 28,7 mds DA à la fin juin 2018, répartis entre les affaires nationales avec 25 mds DA et les affaires internationales avec 3,7 mds de DA.

Lire de la source




Nos prochaines formations dans ce métier

Finance pour managers
Modélisation financière sur Excel
Business Plan
Finance islamique - Gestion des risques
TFT - Tableau de Flux de Trésorerie
Marché de change interbancaire
Montage Dossier de Crédit
Régimes juridiques des comptes bancaires
Finance Islamique - Fondamentaux
Loi de Finance 2018
Evaluation et rentabilité des investissements
Gestion de la production
Analyse financière
Leasing Crédit-Bail
Gestion de la Trésorerie au sein de l'entreprise
IFC - Les incidents de fonctionnement des comptes
Certified Takaful Manager
Certified Islamic Banking Manager
Contrat d'assurance
Bancassurance
Contrat d'assurance
Audit des contrats d'assurance
Négociation des contrats d'assurance
Cahier des charges spécifiques aux assurances
Gestion des contrats d'assurance
Bancassurance
Assurance Crédit à l'Exportation
Certified Takaful Manager