La Compagnie d’assurances des hydrocarbures (Cash Assurance), pourrait réaliser un chiffres d’affaires de l’ordre de 9,6 milliards de dinars à fin 2018, un montant en baisse en comparaison à celui réalisé en 2017, ...

a indiqué jeudi à Alger, la P-dg de cette filiale de Sonatrach, Widad Belhouchet.

"Nous prévoyons de réaliser un chiffre d’affaires avoisinant les 9,6 milliards de dinars en 2018, un montant qui dénote une régression par rapport à celui enregistré durant l’année écoulée qui avoisine les 10,7 milliards de dinars", a indiqué la responsable à l’APS en marge d’un séminaire consacré aux "Risques d’entreprises, couvertures et tendances".

Selon Mme. Belhouichet, cette tendance à la baisse des ventes de la compagnie en produits d’assurances est une résultante du ralentissement des projets et des investissements dans le domaine de la construction en rapport à la situation économique du pays, ce domaine étant le secteur cible dans la stratégie de marché adoptée par Cash assurance.

A ce propos, a-t-elle mentionné, la Compagnie est classée "première au niveau national en terme de chiffres d’affaires marché" réalisé avec le segment construction, mettant en exergue  l’importance qu’accorde toutefois la société à l’élargissement de son portefeuille de produits.

Deuxième dans son genre au titre de l’année 2018 après celle organisée récemment à Constantine, cette rencontre précède deux autres qui se tiendront prochainement selon la P-dg de la compagnie.

Ainsi, cette rencontre entre dans le cadre d’une série de séminaires que Cash Assurances organise annuellement au profit de ces clients et d’opérateurs économiques, en vu de présenter ses produits et leur faire part des avancées enregistrées dans ce domaine, et ce, outre la présentation de nouvelles offres que son staff s’atèle à proposer prochainement.

Pour exemple, et en concordance aux mutations et avancées technologiques continuent touchant l’ensemble des secteurs économiques, le Chef de Division des opérations techniques au sein de la compagnie, Mehdi Chelouche, a évoqué un éventail de nouvelles offres qui découlent de l’innovation dans le domaine des assurances, telles l’intelligence artificielle employée aux services de la prévention et de la réparation des sinistres des assurés ou des tiers.

Il a évoqué de même, l’opportunité que représente l’emploi du Big Data dans le domaine pour attirer de nouveaux clients et leur proposer une offre pertinente et efficace et individuellement adaptée en plus d’une possibilité d’une meilleure détection des fraudes, mentionnant l’exemple d’un assureur chinois ayant pu vendre 8 milliards de polices d’assurances par voie numérique à 500 millions d’assurés en seulement quelques années.

M. Chellouche a également indiqué l’importance d’instaurer une assurance qui couvrirait les risques liés aux cyber-attaques, un phénomène de plus en plus fréquent de nos jours, selon lui, pouvant même mener à la cession d’activité des entreprises victimes, sinon à des pertes financières colossales.

Ainsi, a-t-il dit sans donner d’échéance précise sur sa disponibilité effective, Cash assurance s’atèle actuellement à la mise au point d’une couverture pour les cyber-risk au profit des grandes compagnies algériennes, leur permettant  de minimiser les pertes et reprendre et/ou poursuivre l’activité en cas de cyber-attack les ciblant.

En outre, l’assistance a pu bénéficier d’informations et d’éclaircissements concernant les produits proposés dans les segments des assurances de projets, les assurances de responsabilités civiles ainsi que dans le segment "risque de transport".

Pou rappel, Cash assurance, spécialisée au départ, dans la couverture des risques pétroliers et d’énergie, est agréée pour pratiquer toutes les opérations d’assurances dommages, sur l’ensemble du territoire national. Son capital social est détenu majoritairement par le Groupe Sonatrach, avec 82% des parts et le reste est détenu par le ministère des Finances à travers le réassureur national, la CCR, et la Compagnie Algérienne d’Assurance et de Réassurance, la CAAR.

Selon son rapport annuel distribué lors de cette rencontre, la Compagnie a clôturé l’année 2017 avec un bénéfice de l’ordre de 503,57 millions de dinars, essentiellement tiré par le secteur de l’habitat et de l’urbanisme.

Selon les données communiquées dans ce même rapport, le marché national des assurances de dommages a clôturé l’exercice 2017 avec un chiffre d’affaires de 121,86 milliard de dinars, celui des assurances de personnes avec 12,9 milliards de dinars alors que  celui des risques incendies et risques divers avec 45,7 milliards de dinars.

Lire de la source




Nos prochaines formations dans ce métier

Finance pour managers
Modélisation financière sur Excel
Business Plan
Finance islamique - Gestion des risques
TFT - Tableau de Flux de Trésorerie
Marché de change interbancaire
Montage Dossier de Crédit
Régimes juridiques des comptes bancaires
Finance Islamique - Fondamentaux
Loi de Finance 2018
Evaluation et rentabilité des investissements
Gestion de la production
Analyse financière
Leasing Crédit-Bail
Gestion de la Trésorerie au sein de l'entreprise
IFC - Les incidents de fonctionnement des comptes
Certified Takaful Manager
Certified Islamic Banking Manager
Contrat d'assurance
Bancassurance
Contrat d'assurance
Audit des contrats d'assurance
Négociation des contrats d'assurance
Cahier des charges spécifiques aux assurances
Gestion des contrats d'assurance
Bancassurance
Assurance Crédit à l'Exportation
Certified Takaful Manager